SEINS

Prothèses mammaires (augmentation)
Cure de ptose mammaire - lifting des seins
Plastie mammaire (réduction)
Gynécomastie
Reconstruction du sein et de l’aréole
Malformations des seins (seins tubéreux, Poland)


RECONSTRUCTION DU SEIN

La reconstruction du sein est un parcours en plusieurs étapes.
Le sein reconstruit sera toujours différent du « sein d’avant » mais on obtient de très jolis résultats avec les techniques actuelles de reconstruction.

Les possibilités techniques sont multiples et dépendent de :
- votre morphologie
- votre peau
- la taille désirée sur le sein reconstruit
- des antécédents de radiothérapie


En fonction de ces paramètres, la reconstruction peut se faire :
- par une prothèse
- par une prothèse d’expansion puis une prothèse définitive
- par un lambeau musculocutané ou musculaire pur de grand dorsal
- par un lambeau libre micro-anastomosé de DIEP

Des injections de graisse autologue (prélevée sur la patiente elle-même) viennent parfois parfaire le résultat.

L’étape finale est la reconstruction de l’aréole et du mamelon lorsque le volume mammaire désiré est obtenu.

Le sein non atteint fait aussi l’objet d’une symétrisation, soit par réduction et lifting de l’aréole, soit par augmentation par prothèse.


PROTHESES MAMMAIRES

La mise en place de prothèses mammaires permet d’augmenter le volume des seins.
Elles peuvent être mises en place à visée esthétique ou à visée reconstructrice (cancer du sein, malformations du sein).

La position de la prothèses (devant ou derrière le muscle), la position de la cicatrice, le volume de la prothèse varient selon votre morphologie.
L’implantation doit être réalisée « sur mesure ».

Je réalise des simulations 3D de votre poitrine avant/après grâce au logiciel CRISALIX qui reconstruit votre thorax après prise de photos et de vos mensurations.


MALFORMATIONS DES SEINS

Seins tubéreux
Dans cette malformation, la base d’implantation du sein est anormale.
Il existe plusieurs stades de gravité, qui impliquent un traitement par des techniques chirurgicales variées.
L’objectif est d’obtenir un volume harmonieux et une symétrie entre les 2 seins.
Une plastie mammaire et la mise en place d’une prothèse peuvent être nécessaires.

Syndrome de Poland

Il associe :
- une hypotrophie mammaire
- une malformation du thorax plus ou moins sévère
- parfois une malformation du membre supérieur.

Le traitement associe mise en place d’une prothèse mammaire et techniques de reconstruction de type lambeau si nécessaire. Des injections de graisse autologue (prélevée sur la patient lui-même) sont parfois indiquées.


REDUCTION MAMMAIRE

Cette intervention vise à réduire le volume des seins et à les lifter.

Une prise en charge par la sécurité sociale est possible si le volume à retirer est de 300 g minimum par sein.

La cicatrice résultant de cette intervention comporte 3 parties :
- une partie ronde autour de l’aréole, « péri aréolaire »
- une verticale
- une horizontale, cachée dans le sillon sous mammaire

La cicatrice horizontale n’est pas systématique, ceci dépend de l’aspect initial du sein.


CURE DE PTOSE MAMMAIRE OU LIFTING DES SEINS

Cette intervention permet de corriger un aspect de sein tombant.


La cicatrice résultant de cette intervention peut comporter 3 parties:
- une partie ronde autour de l’aréole, « péri aréolaire »
- une verticale
- une horizontale, cachée dans le sillon sous mammaire

Les cicatrices verticale et horizontale peuvent être évitées selon les cas.

Il est possible d’adjoindre une prothèse pour augmenter le volume global du sein lifté.


CURE DE GYNECOMASTIE

Cette intervention permet de réduire le volume du sein chez l’homme.

Après un bilan hormonal, l’intervention consiste, selon les cas en une lipoaspiration associée à l’exérèse de la glande mammaire par une cicatrice sur la partie inférieure de l’aréole.



Prise de rendez-vous au 01 40 55 88 88